Protocole d'accueil pour la reprise

01 Janvier 1970

Attention

Compte tenu des conditions sanitaires difficiles que nous vivons en ce moment et en cette période de « déconfinement » progressif, période délicate où il nous appartient collectivement de rester vigilants.

 

Une fois sur place, en plus des gestes barrières maintenant connus de tous, nous vous demandons instamment de bien vouloir respecter les règles suivantes :

 

L’exiguïté de l’espace d’accueil ne permettant qu’à un nombre très faible de personnes d’attendre en même temps, vous vous présenterez rue jacquier quelques minutes seulement avant l’heure de votre rendez-vous.

 

N’oubliez pas d’apporter votre propre masque, il vous sera demandé en effet d’en porter un pendant toute la durée de votre présence au comité. L’association ne vous fournira pas de masque.

 

A votre arrivée, vous vous laverez les mains au distributeur de liquide hydroalcoolique placé sur le comptoir de l’accueil.

 

Vous ne pourrez-vous rendre dans les étages qu’après y avoir été autorisé. Une seule personne à la fois peut prendre l’ascenseur.

 

Vous vous laverez une seconde fois les mains à l’arrivée à l’étage où se déroule l’activité à laquelle vous participez ou votre formation.

 

D’une façon générale, compte tenu des difficultés que présente le respect de la distanciation physique pour une personne aveugle ou malvoyante, vous respecterez scrupuleusement les consignes qui vous seront données par les personnes de l’accueil, par le responsable de l’activité à laquelle vous participez ou par votre formateur.

 

Vous éviterez notamment de vous lever, de circuler dans la pièce dans laquelle vous vous trouvez ou de la quitter sans prévenir le responsable de l’activité ou votre formateur.

 

A la fin de l’activité à laquelle vous participez ou à la fin de votre cours de formation, et avant de quitter l’étage, vous vous laverez à nouveau les mains.

 

Il vous faudra ensuite quitter le comité aussi rapidement que possible.

 

Ces instructions sont, nous le savons, très contraignantes, chacun comprendra que nous devons nous protéger au maximum possible.